Les projets informatiques dont
les clients parlent avec plaisir

Groupement d'intérêt économique, Territeo témoigne

Cécile des Abbayes - Gestionnaire de projet Territeo

Contexte :

Territeo est un GIE (Groupement d’intérêt économique), qui rassemble la majorité des éco-organismes en lien avec les collectivités territoriales. Les éco-organismes sont les représentants des producteurs et importateurs de produits et équipements, qui ont pour mission de prendre en charge financièrement et/ou opérationnellement la fin de vie de ceux-ci (ex : emballages, textiles, produits électriques et électroniques, etc). Dans ce cadre, ils contractualisent avec les collectivités territoriales qui organisent la collecte de ces déchets sur leurs territoires, via la collecte en porte-à-porte ou les déchèteries publiques. Ainsi, les collectivités sont bien souvent en contrat avec plusieurs éco-organismes, et doivent fournir à chacun un ensemble de données administratives, pour partie similaire.
 
Le développement de la plateforme de Territeo a donc démarré en 2016. L’objectif était de développer une plateforme pour que les collectivités puissent déclarer leurs informations administratives auprès des éco-organismes de manière simplifiée et que ces derniers puissent avoir facilement accès à cette multitude de données, qui est amenée à évoluer dans le temps. Ainsi, cette centralisation des informations permet aux collectivités de ne pas avoir à répéter les mêmes informations à chaque éco-organisme. Le principe est « Dites-le nous une fois ». Territeo offre donc à ces partenaires un lien plus étroit et un outil pour les rassembler et faciliter l’échange d’informations.
 
Pour cela, une gestion des droits très fine a été prévue. Ainsi, les éco-organismes n’accèdent, sur l’outil, qu’aux informations qui les concernent. Ils ne peuvent pas voir, par exemple, que la collectivité avec laquelle ils sont en lien, l’est également avec d’autres éco-organismes. À l’opposé, les collectivités, elles, peuvent voir toutes les informations administratives concernant l’ensemble des éco-organismes.
 
Aujourd’hui, environ 800 collectivités utilisent cette plateforme, c’est-à-dire environ 50% de l’ensemble des collectivités concernées; chiffre qui est amené à croître. Du côté des éco-organismes, ils sont une dizaine à être quotidiennement présents sur la plateforme. Un accompagnement a été mis en place pour aider les collectivités dans l’utilisation de l’outil et des évolutions ont été réalisées, notamment en matière d’ergonomie, afin d’offrir la plus grande simplicité dans l’utilisation de l’outil. 
C’est aujourd’hui un bel outil d’échange, dont les fonctionnalités sont multiples (IOcean a notamment développé un système de web-services, alimentant automatiquement les éco-organismes des mises à jour des collectivités avec lesquelles ils travaillent), et qui est encore amené à s’améliorer.
 

Témoignage du client

La collaboration avec IOcean a commencé en 2016, suite à un appel d’offre qu’ils avaient remporté. De mon côté, j’accompagne le GIE depuis 2 ans sur les évolutions du projet. Je suis très satisfaite du travail réalisé avec IOcean. Christophe est notamment toujours à la recherche de solutions et Salim réalise un excellent travail. C’est un plaisir de construire avec eux.
En effet, au départ, le projet a été lancé un peu dans l’urgence et nous avions rencontré quelques difficultés liées à l’utilisation de la plateforme. Face à un public d'utilisateurs diversifié, il a fallu donner plus d’explications et revoir certains aspects de l’ergonomie. Avec un peu d’accompagnement, les choses se sont grandement améliorées. L’utilisation en est aujourd’hui fluide et rapide.
 
C’est un outil très utile, qui a vraiment pour but de simplifier la vie des collectivités et des éco-organismes.
Nous souhaitons donc continuer à le faire grandir. Nous envisageons prochainement d'avoir un module supplémentaire, dont le but sera de diffuser des informations et services utiles pour les collectivités, de façon transversale à l’ensemble des éco-organismes.
 
Et à la question « Recommanderiez-vous IOcean ? » « Oui, je l’ai déjà fait ! »
Merci Cécile.
 
 
Cécile des Abbayes - Gestionnaire de projet Territeo