NUMÉRIQUE RESPONSABLE : COMMENT ADOPTER LES BONS GESTES ?

Ce n’est pas la source de pollution la plus évidente à discerner, car son action n’est pas toujours directement visible, mais le numérique a des conséquences néfastes pour l’environnement. Actuellement responsable de 3,5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, on estime qu’il atteindra les 7% en 2025.
 
Si ces effets peuvent doubler en si peu de temps, c’est parce que nos usages du numérique augmentent continuellement depuis son avènement.
Comment pouvons-nous limiter cet impact sur l’environnement ?

Qu'est-ce que le numérique responsable ?

 
Le numérique responsable, c’est la démarche qui consiste à limiter l’emprunte environnementale des usages des NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication). Mais pour comprendre quelles actions écoresponsables mettre en place, il faut connaître la nature des effets négatifs du numérique sur l’environnement.
 
 

Concrètement, quels sont les effets négatifs du numérique sur l’environnement ?

 
Le numérique est responsable de plusieurs aspects néfastes au niveau environnemental, dont les principaux sont :
 
- Une consommation énergétique accrue : 12% de la consommation électrique de la France, et 3% de sa consommation d’énergie finale. Ce chiffre pourrait À noter que les équipements des utilisateurs (ordinateurs, tablettes, smartphones, box, etc) représentent 75% de la consommation d’énergie du numérique.
 
- Une augmentation des émissions de CO2 : Entre 3 et 4% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, et 2,5% de l’emprunte carbone française. Ce chiffre des émissions nationales de CO2 pourrait atteindre 6,7% si rien n’est fait pour inverser la tendance.
 
- Un épuisement des métaux et minerais rares pour la conception des équipements numériques : 52 millions de tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) ont été générées en 2021, contre 45 millions en 2016. De plus, la plupart de ces déchets ne sont pas traités conformément aux normes du développement durable.

Le numérique responsable : un enjeu sociétal

 
L’objectif du Numérique Responsable, c’est donc de diminuer les externalités négatives que génère l’usage de vos équipements, tout en continuant à les utiliser pour développer votre activité.
 
Il s’agit d’un véritable enjeu de société, comme en témoigne ce tweet du Ministère de l’écologie, de l’énergie et des territoires en janvier 2022. Il s’agissait de rappeler que pas moins de 62,5 millions de tonnes de ressources sont utilisées chaque année pour produire les équipements numériques utilisés en France.

Quel est l'intérêt de faire du numérique responsable ?

 
À l’échelle des entreprises, cela fait plusieurs années que les démarches de RSE (responsabilité sociétale des entreprises) existent. Certaines entreprises le confient à la direction de leurs ressources humaines, d’autres la développent à travers un service dédié dans leur organisation. Quel intérêt pour ces entreprises de s’engager dans cette démarche ?
 
 

Mesurer l’impact socio-environnemental de leurs produits et / ou services

 
Le fait de mesurer l’impact socio-environnemental des produits et services basés sur le numérique permet de se fixer des objectifs pour réduire cet impact. Cela pourrait même servir à établir un produit ou service ayant un impact positif sur son écosystème.
 
C’est donc un moyen de situer l’impact que l’on génère via le numérique à l’échelle de son activité, afin de mesurer l’ampleur des progrès à réaliser vers une réduction de ces impacts environnementaux.

La transformation des méthodes de travail

 
Le numérique responsable permet aussi d’introduire des avantages concrets pour les individus qui composent une entreprise, comme :
 
- Le développement du télétravail
 
- Le travail collaboratif, via des plateformes d’échange (visioconférence, intranet, logiciels de gestion de projet, etc)
 
 

Un facteur de différenciation sur un marché concurrentiel

 
Pour une entreprise, s’engager dans une démarche de numérique responsable peut être un facteur d’innovation, pouvant ensuite devenir un élément de différenciation. En incluant des éléments écoconçus dans ses produits et / ou services, elle peut se différencier de ses concurrents, tout en améliorant la qualité de ce qu’elle propose.
 
C’est l’opportunité de répondre aux exigences de clients dont les valeurs sont portées sur l’écoresponsabilité. Encore considéré comme un marché de niche il y a quelques années, les préoccupations environnementales des entreprises grandissent. De plus en plus adoptent des politiques d’écoconduite et cela devient un critère de choix dans leurs recherches de prestataires.

Comment faire du numérique responsable ?

 
Le numérique responsable s’inscrit dans une démarche d’amélioration permanente. Cette démarche commence avec les gestes les plus simples, comme la manière dont vous vous équipez, l’usage que vous avez de vos appareils, la recherche de vos connections et réseaux internet, entre autres.

Connaître son besoin

 
Faire le point sur ses besoins réels permet d’éviter de s’équiper d’un surplus de matériel, de puissance, d’espace de stockage, de bande passante, etc. En adaptant votre équipement à vos besoins, vous évitez de surconsommer.
 
 

Réduire ses impressions et sa consommation de papier

 
Vous souvenez-vous de ce que nous promettait le numérique lorsqu’il commençait à se développer dans le monde professionnel ? Le zéro papier. C’était l’un des arguments les plus repris pour accompagner la transition vers le digital à l’époque. On imaginait alors les économies que l’on ferait, entre les coûts de l’encre et du papier, et celui de la maintenance des imprimantes.
 
Déjà à l’époque, on évoquait l’intérêt écologique du zéro papier. On allait sauver les forêts, et donc l’environnement. Non seulement cela ne s’est pas passé ainsi, mais en plus, on a découvert en cours de route que le numérique, lui aussi, polluait.
 
S’il est parfois nécessaire d’imprimer des documents, comment faire en sorte de minimiser nos impressions ?
 
- En choisissant le mode recto / verso
- En diminuant les sauts de page et les marges
- En imprimant en mode brouillon
- En réduisant la taille des polices d’écriture employées
 
Et pour économiser l’encre, que peut-on faire ?
 
- Utiliser les polices d’écriture Ecofont et Garamond, qui sont les plus économiques en encre
- Imprimer en noir et blanc

La Charte Numérique Responsable

 
Que préconisent l’ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l’énergie) et l’INR (Institut du numérique responsable) en matière de gestes écoresponsables ? Leurs recommandations font office de Charte Numérique Responsable. Cette charte incite les entreprises à s’évaluer, dans le but de s’améliorer continuellement.
 
L’entreprise qui adopte cette charte peut s’en servir dans le cadre de sa communication externe, pour informer ses clients, partenaires et fournisseurs de la qualité de ses engagements.
 
 

Limiter sa consommation d’énergie sur le web

 
Derrière internet, il y a toute une organisation permettant de le faire fonctionner. Des milliers de kilomètres de câbles, des bâtiments de stockage de données (data center), sans oublier les usines d’extractions de minéraux.
 
Toute cette organisation génère une dégradation de l’environnement, qu’il faut limiter autant que possible en employant de bonnes habitudes :
 
- Pour se rendre sur un site que l’on a déjà visité, il est préférable d’y accéder via son historique de navigation ou ses favoris, plutôt que de faire une nouvelle requête sur un moteur de recherche.
 
- Limiter l’ouverture importante et simultanée d’onglets et de fenêtres ouvertes.
 
- Préférer le streaming audio plutôt que la vidéo, qui consomme davantage d’énergie.

Pourquoi se faire accompagner dans le déploiement d'un numérique responsable ?

 
Vous souhaitez mettre en place une politique de numérique responsable dans votre organisation ? Quel que soit votre secteur d’activité ou la taille de votre entreprise, l’appel à un prestataire comporte des intérêts en matière d’expertise qui facilitent le processus de déploiement de votre projet.

Notre assistance à maîtrise d’ouvrage

 
Vous ne savez pas par où commencer ce projet de numérique responsable ? Chez IOcean, nous travaillions depuis 2001 à proposer une offre de service écoresponsable. Notre accompagnement a pour but de déterminer vos besoins, afin de ne retenir que les solutions pertinentes. C’est une première façon d’éliminer le superflu, et d’éviter la surconsommation d’énergie. De plus, cela vous permet de maîtriser votre budget.
 
 

Notre expertise : l’écoconception

 
- Dès la conception des outils informatiques que nous développons, nous menons une réflexion sur l’ergonomie et l’expérience utilisateur. Nous privilégions les interfaces légères et peu consommatrice d’énergie.
 
- Nous utilisons des méthodes de « code propre », pour réduire la charge de calcul que les processeurs doivent effectuer, atteignant ainsi une meilleure efficacité énergétique.
 
- La prise en compte de la mobilité : les sites web conçus pour les mobiles, ou bien optimisé pour eux en responsive design, proposent des contenus plus légers. Le temps de chargement des données s’en trouve réduit, ce qui limite la consommation d’énergie.
 
- Nous veillons à l’allongement de la durée du cycle de vie des équipements informatiques, comme les serveurs et les ordinateurs.
 
 
Nous sommes à votre écoute pour prendre connaissance de vos besoins.