Les projets informatiques dont
les clients parlent avec plaisir

L'AGILITÉ, UN CONCEPT TOUJOURS AU GOÛT DU JOUR

L’agilité n’est pas un mot que l’on associerait naturellement au monde de l’informatique. En effet, le caractère binaire de ce domaine lui confère un aspect plutôt rigide. Alors que l’agilité c’est, au contraire, la souplesse, l’adaptation, l’évolution. Ainsi, comment pourrait-on rapprocher l'agilité et l'informatique dans un même concept ? Il s’avère que lorsque l’on parle d’agilité en informatique, on fait surtout référence à l’agilité de l’informaticien : celui qui maîtrise le caractère rigoureux de l’informatique et qui est capable de l’adapter en fonction de ses besoins, ou de ceux de ses clients.
 
 

Les valeurs de la méthode agile

 
Le principe de l’agilité en informatique est né au début des années 2000, lorsqu’un groupe de 17 experts en informatique se réunit pour mettre en commun leurs méthodes de travail respectives. Le résultat de cette réunion est un texte intitulé "Le Manifeste pour le développement agile de logiciels".
 
Ce texte prône quatre valeurs essentielles à l’agilité en informatique :
- Les individus et leurs interactions sont plus importants que les processus et les outils
- Un logiciel fonctionnel a plus de valeur qu’une documentation exhaustive
- La collaboration avec les clients doit prévaloir à la négociation contractuelle
- L’adaptation au changement est préférable à l’exécution d’un plan
 
 

Les avantages pour le client 

 
C'est ainsi que la méthode agile s’adapte à la réalité du terrain. Elle prend en compte le fait qu’il est compliqué de tout prévoir, de tout anticiper, dans les besoins d’un projet. En conséquence, au lieu de planifier la totalité d’un projet avant de le développer, elle laisse de la place à l’imprévu et au changement. Pour cela, elle préconise de définir des objectifs à court terme, que l’on appelle des « sprints », des « sous-projets » ou périodes d’itérations, à échéance de deux ou trois semaines, sur lesquels le client pourra faire des évolutions. Il est en effet plus facile de s’adapter et d’apporter des modifications au fur et à mesure.
 
Pour le client, un des avantages de la méthode agile, c’est que l’équipe en charge de son projet construit une relation privilégiée avec lui. Le dialogue entre les deux parties est essentiel et permet aux informaticiens de comprendre pleinement les enjeux et contraintes du métier de leur client, voire d'anticiper des choses que le responsable du projet, lui-même, n'a pas forcément identifié. Une relation de confiance permettant des échanges fluides et constructifs se développe entre tous.
Le gain de temps est également un avantage de la méthode agile, grâce à une approche différente de la conception du cahier des charges. En effet, en méthode agile, on développe un produit qui répond au cahier des charges et qui est parfaitement utilisable, mais en version minimale. Le dialogue est constant entre chaque « sprint » et à mesure de l’avancement du projet, des améliorations sont apportées jusqu’à obtenir la version finale. Cela permet d’éviter la perte de temps qui consisterait à développer l’intégralité du projet pour se rendre compte à la fin que le résultat ne correspond pas aux attenteset devoir tout recommencer.
 
Cette manière de procéder a fait ses preuves. En effet, le « Standish Group Report Chaos », spécialisé dans l’étude des taux de réussite des projets, indique en 2019 que 42% des projets menés en méthode agile s’achèvent sur un succès, contre seulement 26% pour les projets qui ne sont pas menés en méthode agile.
 
 

Comment cela se passe en pratique ?

 
Au quotidien, les sprints doivent être suivis : l'équipe projet et le client se réunissent pour faire le point sur 3 questions essentielles :
 
- Qu'est-ce qui a été fait hier ?
- Qu'est-ce qui doit être fait aujourd'hui ?
- Quels sont les éléments bloquants ?
 
Ces réunions quotidiennes doivent être courtes, d'une durée d'une quinzaine de minutes. Elles permettent à tout le monde d'aborder la suite du projet sereinement, car les éléments bloquants sont identifiés et doivent être levés.
À la fin de chaque sprint, un nouveau bilan est fait pour mettre en évidence les points forts et, surtout, analyser les points faibles, afin de ne pas les reproduire lors du sprint suivant.
 
Travailler en méthode agile laisse peu de place à la documentation au quotidien. Cela peut notamment poser un problème en cas de changement d'équipe en cours de projet; c'est donc un risque à anticiper. Par ailleurs, la méthode agile se prête davantage aux entreprises dont le mode de management est horizontal plutôt qu'avec une hiérarchie forte. En effet, son fonctionnement collaboratif implique que chacun est sur un pied d'égalité.
 
Il est enfin un point essentiel à prendre en compte côté client : cette méthode offre beaucoup de souplesse et d'adaptation... mais ces caractéristiques là doivent aussi être celles du périmètre du projet, des délais et / ou du budget. En effet, si l'on décide de développer une fonctionnalité que l'on avait initialement sous-estimée, c'est possible, mais cela entraînera très certainement des délais et un coût supplémentaire... ou pas, car à l'opposé, l'agilité, c'est aussi la possibilité de construire les choses différement de ce qui avait été pensé et qui peut, dans bien des cas, s'avérer plus simple. De même, en avançant sur le sujet, certaines spécifications non prévues peuvent générer des complications qu'il faudra prendre en compte. La livraison du projet initial reste toujours l'objectif, mais celui-ci aura, à priori, subi un certain nombre de modifications.
 
 

Notre expérience de la méthode agile

 
Chez IOcean, nous appliquons la méthode agile depuis 2009. Particulièrement adaptée aux PME et aux ETI, elle correspond à notre vision évolutive de l’informatique et à notre expérience de travail en collaboration étroite avec nos clients. Nous savons répondre à des besoins fonctionnels, sans entrer dans la surenchère, pour atteindre l’objectif avec un maximum de satisfaction pour nos clients. Nous savons qu’ils n’ont pas toujours une idée précise de l’objectif final ; notre expérience nous permet de les aider et de les accompagner à travers la définition de cet objectif.