Paris WEB 2014, pari réussi !

21 octobre 2014

Paris Web est la conférence francophone des gens qui font le web. Nous y étions !

Paris Web est la conférence francophone des gens qui font le web. Nous y étions cette année pour la troisième fois consécutive.
Cette conférence est très enrichissante car elle permet d'aborder des thématiques très importantes autour de l'accessibilité, du développement, de la qualité du code, du design, de l'ergonomie ....

Cette année, c'est Audrey qui a représenté IOcean à cette conférence, nous retrouvons ici son témoignage.

 

Audrey, tu étais présente à Paris WEB 2014, tes impressions ?

J'ai trouvé cet événement (que je découvrais) très très bien. Cela m'a donné pleins d'idées pour le futur qu'il me tarde de pouvoir partager avec toute l'équipe.
Le format des conférences (15 min / 30 min / 50 min) permet de traiter énormément de sujets dans une même journée et de pouvoir investiguer ultérieurement.

J'ai pu suivre de nombreuses conférences sur les aspects qualité d'un projet web et j'ai été ravie de constater que les préconisations formulées par les orateurs étaient pour la plupart mises en oeuvre chez IOcean (et c'est vrai en plus !).
J'ai été très bien reçue, l'organisation au top, excellent repas et des goodies sympas.

C'était un événement hyper boostant qui donne envie d'appliquer .... et d'y retourner très vite.

 

Quel est ton meilleur souvenir ?

L'accessibilité est un des axes de Paris WEB. Quand on assiste à une conférence, celle-ci est elle même accessible : elle est doublée par un interprète en langue des signes, elle est retranscrite en direct à l'écrit sur un écran géant.
Je tire mon chapeau aux interprètes car les sujets techniques ne sont jamais simples à comprendre, donc je suppose plus difficiles à retranscrire.

 

Une rencontre à nous raconter ?

J'ai pu discuter avec Agnès Haasser, l'oratrice qui avait fait la conférence : Paris Web - 100 % de revue de code

Comme elle, nous avons mis en place chez IOcean le fait de faire nos revues de code par Pull Request.
Le principe de cette méthode est de traiter en asynchrone la revue de code (effectuée par toute l'équipe). Un inconvénient potentiel est d'attendre la revue faite par les tiers. Nous avons pu échanger à ce sujet ensemble et il en est ressorti des méthodes que nous allons tester dès la semaine prochaine avec l'équipe.

 

Un conseil pour la suite ?

Je conseille d'utiliser un maximum de balises sémantiques même lorsque nous créons nos propres composants web. Cette approche permet notamment de garder une cohérence dans la construction du site, d'assurer une meilleure maintenabilité et d'améliorer l’accessibilité du site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour nous permettre d'établir des statistiques de visites et ainsi améliorer notre site suivant votre utilisation.Cliquer ici pour ne plus afficher ce messageCliquer ici pour en savoir plus...
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous avez accepté l’utilisation de Cookies pour nous permettre d'établir des statistiques de visites et ainsi améliorer notre site suivant votre utilisation.Cliquer ici pour ne plus afficher ce messageCliquer ici pour en savoir plus...