AngularJS 1.4 : Le début de la transition vers la 2.0?

22 juin 2015

Depuis sa reprise (en grande partie) par Google à la fin des années 2000, le petit Framework JavaScript open-source s’est rapidement frayé un chemin parmi les frameworks MVC, en faisant notamment prévaloir son « injection de dépendances » et son approche HTML assez inédite.

 

Après le vent de panique qui a secoué la communauté suite à l’annonce de AngularJS 2.0 et de ses nombreux changements de fonds, (passage au langage Typescript créé par Microsoft sous licence open source , exécution des directives par systemd) la team AngularJS a lancé en grandes pompes la version 1.4.0 de son framework, largement inspirée du feedback des utilisateurs. Décryptage…

Une migration en douceur

A l’écoute des préoccupations émises par les développeurs suite à l’annonce de la version charnière 2.0 prévue fin 2015, l’équipe AngularJS a limité les « breaking changes » afin de fluidifier la migration vers la nouvelle mouture, qui drainera une trentaine de nouvelles fonctionnalités. L’animation se voit ainsi remaniée et permet désormais de contrôler les transitions et les images-clés par le biais du service $animateCss. Bien qu’un effort ait été déployé pour améliorer la flexibilité de la fusion des animations CSS et JS, il est désormais impossible de les faire fonctionner hors de la même classe CSS.

Afin d’améliorer les performances générales du framework, la version 1.4 implémente une réécriture de l’analyseur d’expression et propose une refonte intéressante du compilateur, de l’attribut ngOptions et surtout du « scope watching ».

L’internationalisation, jusque-là anecdotique, se voit complètement remodelée. En ce sens, le support i18n pour les applications Angular a été repensé et la syntaxe Messageformat est désormais supportée au niveau des interpolations. Les autres apports majeurs de la version 1.4 sont les suivants :

  • Nouveau mécanisme de sérialisation des paramètres URL afin de faciliter la connexion des « end points » ;
  • Possibilité de spécifier librement la version de JQuery à utiliser ;
  • L’optimisation du parseur d’expressions qui permet une accélération du Framework d’un taux de 25% ;
  • La correction d’une centaine de bugs, notamment dans le module de gestion des options ;
  • Le retrait des fonctionnalités « Component Helper » et du « routeur hiérarchique orienté composants », décalées pour la version 1.5.

AngularJS : En attente de la version 2.0

Depuis l’annonce des profondes modifications qui caractériseront la version 2.0 et le scepticisme ambiant qui en a résulté au sein de la communauté des développeurs, la team AngularJS se veut rassurant et garantit qu’il est encore « trop tôt pour s’inquiéter ». La version 1.4 sera l'occasion de s'essayer au langage Typescript, ainsi que de repenser intégralement certains des outils. N’oublions pas que si le logiciel s’est permis le luxe de dépasser Ember, Backbone et autre Knockout, c’est surtout grâce à la réactivité et à la flexibilité de la team AngularJS.

Wait and see !

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour nous permettre d'établir des statistiques de visites et ainsi améliorer notre site suivant votre utilisation.Cliquer ici pour ne plus afficher ce messageCliquer ici pour en savoir plus...
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous avez accepté l’utilisation de Cookies pour nous permettre d'établir des statistiques de visites et ainsi améliorer notre site suivant votre utilisation.Cliquer ici pour ne plus afficher ce messageCliquer ici pour en savoir plus...